La Gazette de la grande ile

Peste porcine africaine à Ambilobe : Aucun bétail mort ou vif ne pourra sortir du district !

Publié le 16 janvier 2020

La peste porcine africaine, une maladie très contagieuse a frappé Madagascar en 1998. Actuellement, la maladie fait des ravages dans le district d’Ambilobe. Suite à la suspicion de peste porcine africaine à Ambilobe, des techniciens du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche ont été dépêchés sur place afin d’y mener une enquête. En attendant les résultats de cette enquête, des mesures ont été prises entre autres l’interdiction à la vente de la viande d’animaux malades. Par ailleurs, aucun bétail mort ou vif ne pourra sortir du district jusqu’à nouvel ordre. Majoritairement, l’élevage repose sur  un mode traditionnel avec une forte utilisation de race locale. L’apparition diffère dans l’espace et dans le temps. La libre circulation de la denrée contaminée, le grand mouvement de porcs dans les différentes zones, l’absence de mesure de biosécurité, le marché de porc vivant et la persistance du virus sont les facteurs de risque majeurs. Pour une bonne maîtrise de la maladie, les éleveurs, le service de santé animale, et l’Etat doivent travailler ensemble et avoir la volonté d’appliquer les mesures nécessaires. La lutte contre la Peste Porcine Africaine est complexe. Elle demande une bonne coordination de tous les acteurs impliqués à Madagascar, ainsi qu’une collaboration avec les équipes scientifiques et techniques internationales.

                  Nandrianina A

Lire aussi