La Gazette de la grande ile

Litige foncier à Soavinandriana : Georges Ruphin, propriétaire légal de « Mahavelo »

Publié le 16 janvier 2020

C’est une affaire qui dure depuis plus de 4 ans quand l’ancien ministre Georges Ruphin a décidé de prendre possession de son bien en 2015. A l’époque, certains paysans se sont déjà accaparés et ont squatté une grande partie du terrain en question comprenant « Mahavelo » qui s’étale sur 569 ha.  D’après Jeannot Rafanomezana, avocat de l’ancien ministre qui a rencontré la presse hier afin de mettre les points sur les i sur cette histoire, une vingtaine de personnes nanties s’avère être derrière cette spoliation. « La justice a déjà tranché là-dessus. Le droit des propriétaires repose sur le titre foncier définitif et inattaquable qu’il possède », affirme-t-il. Il est à noter que la justice a décidé l’expulsion des squatteurs dont l’unique argument repose sur la valorisation des terrains pendant l’absence des propriétaires légaux. Il a aussi insisté sur le fait que Georges Ruphin a acheté cette parcelle auprès d’un dénommé Henri. « Les informations qu’on laisse circuler selon lesquelles mon client s’accapare un terrain sont fausses», toujours d’après les explications de l’avocat.

            A.N.

Lire aussi