La Gazette de la grande ile

Autosuffisance alimentaire : Le projet Bas Mangoky avancé comme solution !

Publié le 23 janvier 2020

La faim règne en maître à Madagascar alors que plus de 80% de sa population vit de l’agriculture. Les productions locales ne suffisent pas aux Malgaches d’où le recours à l’importation pour pallier au manque. La Grande Ile est un pays à vocation agricole, mais la pratique agricole qui y prévaut est déjà largement dépassée c’est pourquoi les productions internes demeurent toujours insuffisantes. Le pays a du mal à aller vers l’autosuffisance alimentaire alors qu’il aspire à aller dans ce sens depuis fort bien longtemps. Comme l’expertise agricole à Madagascar laisse à désirer, il a fallu chercher un partenariat avec d’autres pays pour la production de riz au pays afin qu’on n’ait plus le besoin d’importer ailleurs. Le gouvernement se vante à l’heure actuelle avec des annonces en grande pompe que le pays est en bonne voie vers l’autosuffisance alimentaire avec le partenariat signé avec la société arabe Elite Agro LLC d’Abu Dhabi dont les clauses du partenariat restent encore flous pour la majorité des Malgaches. Dans le cadre du projet Bas Mangoky où l’Etat cède 60 000 ha de terrain à ladite société, il semblerait que les terrains ne sont pas mis en location, ni vendus, mais mis à la disposition  de la société en question à exploiter pour la production de rizicole. Cela ne fait que confirmer le fait que Madagascar manque cruellement d’expertise dans tous les domaines car on n’est même pas capable de produire nos produits de consommation par nos propres moyens. Le plus triste c’est de savoir qu’on est toujours obligé à compter sur les autres pour sortir d’un quelconque problème. Nombreux parmi la population malgache sont à la recherche de terrain à exploiter, certains sont même obligés de louer pour qu’ils en aient à leur disposition avec un pourcentage des produits récoltés dont 1/3 des récoltes. Ce qui n’est pas le cas de la société arabe Elite Agro LLC qui obtient un espace considérable gratuitement sous prétexte qu’ils vont produire pour les Malgaches.

Jean Riana

Lire aussi