La Gazette de la grande ile

Antokom-bahoaka Malagasy : A la rescousse des sinistrés

Publié le 13 février 2020

Suite aux conséquences du passage de la forte pluie d’il y a quelques semaines à Madagascar, un lourd bilan a été communiqué par le Bureau National de Gestion des risques et des Catastrophes. Plus d’une trentaine de morts, plus d’une dizaine de personnes portées disparues, plus de 116.000 sinistrés et plus de 16.000 personnes déplacées. L’étendue des dégâts n’a pas laissé le parti politique Antokom-bahoaka Malagasy (ABA) sans réaction. Mené par son Secrétaire exécutif, Jeannot Rakotonindrina et son vice-président national, Reboza Julien, le parti Aba a fait don de 2 millions d’ariary, d’une tonne de riz et de 6700 couches pour bébé au BNGRC hier. Ce Dernier se chargera de distribuer ces dons. Crée et présidé par le général Jean Ravelonarivo, le parti ABA porte bien son nom « Antokom-Bahoaka Malagasy » qui signifie littéralement « Parti du peuple Malgache ». Depuis le début, le parti a été créé pour le peuple, pour donner au peuple l’opportunité de contribuer au développement du pays. Le général Ravelonarivo est toujours proche du peuple. Durant son mandat de Premier Ministre de Madagascar, il n’a pas cessé de côtoyer la population et de considérer chaque Malgache comme élément nécessaire au développement du pays. C’est avec cette optique qu’il dirige actuellement le parti ABA. Il se rapproche davantage de la population. Jean Ravelonarivo figure parmi les hommes politiques les plus respectés de l’histoire de Madagascar car durant sa carrière politique, il n’a jamais été soupçonné ou cité dans des affaires frauduleuses auxquelles sont souvent liés les hommes politiques malgaches. Au contraire, il a marqué l’histoire politique de Madagascar car ce fut le seul Premier Ministre qui a eu le courage de mener une enquête contre la corruption et les trafics au sein de l’Etat et était sur le point de démasquer les responsables, dont la première dame de l’époque. Il a été chassé par l’ancien Président de la République Hery Rajaonarimampianina à cause de cette enquête. Victime d’un coup monté de haut niveau, cet ancien Premier Ministre a dû se retirer en emmenant avec lui les fruits de son enquête. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Lors du mandat du général Jean Ravelonarivo en tant que premier Ministre, Madagascar était sur le point de monter loin devant les autres pays en termes de lutte contre la corruption. Nous étions au rang de 135ème pays sur 175 quand il a pris le pouvoir. En un an, nous sommes montés au 121ème. Un résultat rapide et efficace grâce à sa façon de diriger, droite et sérieuse. Lors de plusieurs interviews avec la population, on cite le général Jean Ravelonarivo comme un leader né. Un homme capable de redresser le pays et qui mérite de continuer sa mission pour le bien de Madagascar. Plusieurs partis et hommes politiques ont soutenu Andry Rajoelina lors de la 2ème tour de l’élection présidentielle. La majorité d’entre eux l’on soutenu pour espérer ensuite être nommé à une place politique, le général Jean Ravelonarivo quant à lui l’a soutenu afin de contribuer au développement du pays et de continuer sa mission envers la patrie. La majorité de la population est unanime sur une chose, Madagascar a besoin d’un homme comme le général Jean Ravelonarivo. Avec les preuves palpables de sa réussite en tant que Premier Ministre, Andry Rajoelina a besoin d’un homme stratège et efficace dans son équipe qui commence à montrer des failles.

T. Berado

Lire aussi