La Gazette de la grande ile

Riz : Les accotements exploités pour le séchage !

Publié le 13 février 2020

Pour la plupart des riziculteurs malgaches, les premiers mois de l’année, généralement le mois de février, sont consacrés à la période de récolte, et c’est pourquoi les alentours des parcelles cultivées sont toujours exploités pour le séchage de riz. Pour la même raison, nous remarquons également que chaque année, les producteurs s’approprient toujours des accotements pour faciliter leurs travaux. C’est le cas surtout au niveau des digues comme celles du côté d’Ampitatafika allant jusqu’à Fenoarivo, ainsi que celle à proximité d’Anosipatrana – Ampasika. Admettons que l’usage de ces parcelles de voirie ne durera peut-être que de manière provisoire, mais il n’en demeure pas moins les inconvénients n’en sont pas des moindres. En effet, malgré que nous faisons actuellement face à une période de récolte, toujours est-il que les accotements et les trottoirs ont été conçus pour la circulation des piétons. Aussi, il est connu de tous que les accidents de circulation sont très fréquents au niveau des digues, étant donné que les conducteurs ont généralement tendance à conduire à une vitesse maximale à ces endroits. Et pourtant, l’occupation de ces endroits par ces riziculteurs risque d’engendrer des problèmes de ce genre, bien que le nombre de population résidant à proximité soit assez limité. Cela dit, pour le bien de tous, les responsables de ces différentes communes devraient tâcher de prendre des mesures afin de faire face à de telles situations, même s’il s’agit de règlementer des activités privées.

Hariantsa R.

Lire aussi