La Gazette de la grande ile

11 février : Commémoration de l’assassinat du Colonel Richard Ratsimandrava

Publié le 13 février 2020

Dans le cadre de la commémoration du 11 février 1975, date d’assassinat du Colonel Ratsimandrava, alors qu’il était le Chef d’Etat de la Grande Ile à l’époque, une cérémonie militaire a été tenue au stèle d’Ambohijatovo Ambony hier. Ce président malgache a été tué par balles dans des circonstances jusqu’ici non élucidées. Des gerbes y ont été déposées par plusieurs personnalités politiques, militaires et civiles. Selon divers témoignages, Ratsimandrava a montré une grande dévotion dans l’exercice de ses fonctions et son exceptionnel patriotisme allait jusqu’à être disposé à sacrifier sa propre vie pour le bien de la nation. Quarante cinq ans après la mort de Ratsimandrava, près de 60 ans d’indépendance, la lutte contre l’insécurité grandissante dans le pays reste encore difficile à atteindre, tout comme la mise en place d’une bonne gouvernance digne de ce nom afin de développer le pays. Le gouvernement ambitionne d’y parvenir. L’Etat a décidé que le 11 février sera désormais dédié non seulement à la commémoration de l’assassinat du Colonel Richard Ratsimandrava, mais aussi aux militaires qui ont perdu leur vie durant leur service. La mort de Ratsimandrava et le sang de beaucoup d’autres personnes considérés comme des héros nationaux semblent être versés pour rien pour le moment! Commémorer sans avoir identifié les commanditaires laisse sceptique devant autant de mise en scène qui au lieu de soulager les consciences ne fait qu’enfoncer le clou d’une vérité qu’on n’a jamais voulue dévoiler ….

Faut-il rappeler que son assassinat avait permis à un potentat de vandaliser un état!

Nandrianina A

Lire aussi