La Gazette de la grande ile

Riz : Les prix ont connu une hausse

Publié le 26 février 2020

Durant la période pluvieuse, les prix des produits de première nécessité connaissent constamment une augmentation. Les prix du riz au niveau des marchés ne cessent notamment d’observer des hausses actuellement, selon les usagers. Cette hausse est de l’ordre d’au moins 20 à 30 ariary par semaine. La cause en est la difficulté à acheminer ce produit de première nécessité au niveau des grossistes  à cause des intempéries et de l’état des routes. Le temps pluvieux qui a persisté ces derniers jours dans plusieurs régions de l’île, a été indiqué comme à l’origine de la hausse des prix. Les transports des produits mettent à tarder pour arriver à Antananarivo en raison de la dégradation des routes, à cause de la pluie. Une situation qui retarde l’arrivée des produits alors que les stocks s’amenuisent, d’où la raréfaction, qui conduit à la hausse des prix. L’offre n’arrive pas à répondre à la demande. La saison des pluies ne fait que commencer, le mauvais temps, sans écarter les cyclones, continuera d’influer sur l’état des infrastructures routières pendant encore plusieurs semaines, ce qui impactera plus sur les prix des produits de première nécessité. A noter que 72 000 tonnes de riz importés viennent également d’arriver au port de Toamasina pour renflouer le stock de riz import de l’île. Où en est la prise de responsabilité du ministère du Commerce face à la spéculation qui menace la population ? C’est son devoir de maîtriser les prix des produits de première nécessité au niveau des marchés. On dirait que le ministère du Commerce se montre incompétent dans l’accomplissement de sa mission.

Nandrianina A

Lire aussi