La Gazette de la grande ile

Rabekoto Raoul : aux abonnés absents !

Publié le 27 février 2020

Arizaka Rabekoto Raoul, l’ancien Directeur Général de la CNAPS et actuel président de la Fédération Malgache de Football (FMP) accusé de malversation découlant des faits soupçonnés de grande corruption commis auprès de la CNAPS demeure introuvable alors que le dossier le concernant est en cours. Il est à rappeler que l’affaire est entre les mains du Bianco à l’heure actuelle. En effet, saisi depuis le début de cette année sur ce dossier, Le Bianco a entamé les enquêtes en raison du caractère inadmissible des faits dénoncés et de l’enjeu des malversations suspectées s’élevant à plusieurs dizaines de milliards d’ariary. Convoqué pour la première fois par les investigateurs du Bianco d’Ambohibao, le 20 février dernier, ce dernier ne s’est pas présenté contrairement à ses co-auteurs qui ont déjà tous été interrogés par le Bianco dans le cadre de leurs investigations. A cet effet, une deuxième convocation a alors été lancée à son encontre. Il est à rappeler que l’accusé en question avait déclaré il y a quelques semaines auparavant qu’il se soumettrait à la justice car il n’avait rien à se reprocher. Pourquoi donc vouloir s’enfuir si tel est bien le cas ? Notons qu’à la demande des autorités anti-corruption, une décision d’Interdiction de Sortie de Territoire à son encontre sous référence N°019/MID/SG/DGAT/DIE/SCM en date du 3 février 2020 a déjà été diffusée. Une décision qui n’a guère d’importance pour les personnes corrompues car ils ont plus d’un tour dans leurs sacs. Par ailleurs, les rumeurs courent que ce dernier soient déjà hors du pays. Paradoxalement, des informations confirmant la présence du concerné à Madagascar se font également entendre qu’on ne sait plus à quelles informations s’en tenir. Comme rien n’est encore sûr, le Bianco a décidé de lancer un avis de recherche à l’encontre de cette personnalité pour qu’il puisse s’expliquer devant la justice et répondre des faits qui lui sont reprochés. En tout cas, ce dernier demeure aux abonnés absents et semble vouloir fuir à tout prix la justice.

Jean Riana

Lire aussi