La Gazette de la grande ile

Les images dans les mots : Même galère, même guerre !

Publié le 26 mars 2020

La Terre entière vit actuellement dans la panique et le paranoïa causé par la pandémie Covid-19. Madagascar connaît aussi cette situation depuis que les responsables de la santé ont pu confirmer les trois premiers cas vendredi dernier. Jusqu’aujourd’hui où ces mêmes responsables annoncent l’existence de 19 personnes portant le virus, ces cas sont tous des cas importés. Les Malgaches vivent en général dans une ambiance de peur et de panique, la peur de ne pas survivre aux conséquences de ce coronavirus. Ce qui est normal parce qu’on ne veut pas mourir tôt.

Mais l’Etat a déjà pris les dispositions nécessaires pour lutter contre l’épidémie, nous sommes actuellement dans un état d’urgence sanitaire où le Président de la République a le plein pouvoir d’utiliser tous les services pour la lutte contre la maladie. Chacun a sa responsabilité dans cette lutte parce que c’est une même guerre, on est tous dans une même galère et on doit être dans un même camp parce qu’on n’a qu’un même ennemi et c’est un ennemi invisible. Tous les pays du monde entier combattent contre cet ennemi, on dirait même que ce virus a empêché le monde de tourner parce que beaucoup d’activités ont dû cesser depuis l’apparition de ce virus. A Madagascar, ce virus a pu masquer certains paysages comme la politique par exemple, même s’il y avait des accusations contre les dirigeants pour avoir pris des décisions trop tardives, on ne voit pas beaucoup de commentaires accusatifs de la part de l’opposition. On peut plutôt voir que dirigeants et opposants n’ont qu’une idée en tête, celle de protéger le peuple et lutter contre cette épidémie et c’est un bon geste. Il n’y a plus de dirigeants ou opposants, on doit se serrer les coudes afin qu’on puisse se disputer des autres sujets après que tout serait fini. On voit beaucoup de commentaires et d’accusations sur les réseaux sociaux à propos des dispositions prises par les dirigeants mais ce que nous ne savons pas c’est que le mal est là et on doit le combattre. Il est du devoir de tous les citoyens de ne pas attraper le virus ni de le propager alors il faudra que chacun s’y mette en suivant les normes mises en place par l’Etat.

Le coronavirus est une sorte de grippe qu’on peut vaincre, pour cela on doit arrêter de se disputer pour rien, quand le mal sera vaincu, on pourra se disputer autant qu’on veut mais qui sait, c’est peut-être aussi le moyen pour nous d’oublier nos disputes et procéder à la réconciliation ? Matière à réflexion.

Riri

Lire aussi