La Gazette de la grande ile

Non-respect du confinement : Les forces de l’ordre passent aux sanctions

Publié le 01 avril 2020

Un peu plus d’une semaine après l’interdiction des attroupements et des rassemblements dans la ville d’Antananarivo, nombreux sont ceux qui ne respectent pas encore les consignes prévues à cet effet. Certains habitants ont même tendance à négliger la gravité de la situation actuelle. Que ce soit le respect du confinement, ou encore le respect de la distanciation sociale d’un mètre entre deux ou plusieurs individus ne sont pas toujours observés Certains quartiers sont même pointés du doigt comme le théâtre de ces agissements. Comme ce fut le cas dans le quartier des 67 hectares où des bars ont encore ouvert leurs portes pour accueillir des clients. Des éléments de la police nationale sont donc descendus sur place pour fermer ces établissements. Mais le comble, c’est que la propriétaire d’un établissement a montré des signes de résistance. Cette dernière a donc été emmenée par les forces de l’ordre pour incitation à la résistance. Pareil, dans le quartier d’Ankazomanga et des environs, les jouets des enfants qui jouaient encore aux rollers et au ballon sur la voie publique ont également été confisqués par les forces de l’ordre. Ainsi, les forces de l’ordre commencent donc à passer aux sanctions après des jours de mise en garde et de sensibilisation.

     Ranaivo

Lire aussi