La Gazette de la grande ile

Rinah Rakotomanga : Récidiviste notoire

Publié le 14 avril 2020

Décidément, on  résiste à  tout  sauf à la  tentation. Pour  cette prétentieuse favorite professionnelle  la tentation a  été  trop  grande qu’elle  a préféré  récidiver  plutôt que  de  faire preuve de beaucoup plus de modestie nécessaire et  très  utile pour une personne qui gravite dans les  coulisses  du pouvoir. Pour une  courtisane  qui a toujours apporté la poisse à  tous les personnages  qu’elle a  eu le malheur de  fréquenter, cette  fois-ci  elle a franchi la limite au-delà  de laquelle le ticket d’amazone spécialiste de la prostitution politique n’est plus valable. En 2014  déjà, elle avait  défrayé la  chronique en ridiculisant le président entrant  d’une 4ème République en déclenchant la  risée de l’opinion internationale lorsque  qu’à cause  d’un plagiat  retentissant dont  elle  était l’une des inspirateurs Jeune Afrique avait  titré «Quand le nouveau président malgache pompe un discours de Nicolas Sarkozy » en mettant clairement en publiant bien  exergue «Hery Rajaonarimampianina, le nouveau président de Madagascar, a repris mot pour mot le passage d’un discours de l’ex-chef de l’État français, Nicolas Sarkozy, durant son allocution d’investiture. La “ruse” de Hery Rajaonarimampianina n’est pas passée inaperçue. Pour  son discours d’investiture,(…) le nouveau président malgache s’est visiblement largement inspiré d’un discours de Nicolas Sarkozy (…) Le passage exhumé du répertoire Sarkozy par Rajaonarimampianina a été un des moments clé de son discours,(…) Selon la même source «A à mille lieues de se douter de la réelle paternité des mots qu’elle avait entendus », l’honorable  assistance de la  cérémonie  d’investiture ce jour-là  était « tombée dans le panneau… » Derrière ce discours de “Sarkozy copié et pillé…”, il y avait elle et une bande d’amateurs  pilotée par le fameux Henry Rabary-Njaka. Elle  d’abord  c’est qui ? Elle c’est la  Diva   Rinah Rakotomanga ! Elle  sévit toujours aux côtés d’un Andry Rajoelina qu’elle éclabousse  jour  après jour des  boues  de ses  couacs administratives et protocolaires ridicules. Voilà que pour satisfaire son  égo  de «m’as-tu-vu »… caractériel,  elle se farcit « Un message personnel  aux Malagasy…», en publiant  dans le  Net sous sa  signature les  écrits de Diane Gagnon(Auteur,  coach, conférencière).  Toute honte  bue, elle  s’approprie purement  et  simplement de l’œuvre d’une  autre personne. Pour montrer  son  génie, elle exhibe  au  grand jour  sa folie de  grandeur…ou disons de  bassesse d’esprit. Le prestigieux entourage qu’elle embobine  d’un régime à l’autre devra se rappeler de  ce  proverbe touareg qui dit clairement  «La femme est la ceinture qui tient le pantalon de l’homme». Sans oublier que Serge  Gainsbourg est convaincu que  «La femme n’est pas un partenaire, mais un adversaire. » Attention se déculotter en politique n’est pas  chose facile !

       N.Razafilahy

Lire aussi