La Gazette de la grande ile

Prix Nobel de Médecine : Soutenons son attribution à l’IMRA !

Publié le 18 mai 2020

Tous les ans, le Comité Nobel se réunit en Suède pour distribuer les prestigieux Prix Nobel dans différents domaines, à des chercheurs et des groupes de chercheurs qui ont mené des travaux pendant des années, voire des décennies, à l’exception du Prix Nobel de la Paix qui récompense une action sociale ou politique et du Prix Nobel de Littérature qui récompense une œuvre littéraire ou poétique. Depuis sa création en 1901, le Prix Nobel de Médecine ou de Physiologie n’a été attribuée que deux fois à des chercheurs du continent noir. Il s’agit du sud-africain Max Theiler en 1951 pour des travaux sur la fièvre jaune et du sud-africain Sydney Brenner en 2002 (avec un Américain et un Anglais) pour des travaux concernant la régulation génétique du développement des organes et la mort cellulaire programmée. Il serait temps que le Prix Nobel de Médecine ou de Physiologie soit remis à d’autres personnalités scientifiques africaines. L’IMRA (Institut Malgache de Recherche Appliquée) mérite amplement d’être récompensé pour ses efforts soutenus en faveur de la recherche. Cet Institut fondé par le Professeur Albert Rakoto Ratsimamanga et son épouse (rebaptisé Fondation Albert et Suzanne Rakoto Ratsimamanga) a mis sur le marché des produits médicamenteux réputés (notamment Madetoxyl, Cardiotonyl, Madeglucyl et Madetussyl), des produits cosmétiques ainsi que des huiles essentielles qui ont fait leur preuve. Aujourd’hui, l’IMRA a mis au point le Covid-Organics (CVO) aux vertus préventives et curatives contre le Coronavirus avec l’appui du Président Andry Rajoelina. Sachant que le Prix Nobel de Médecine ou de Physiologie est accompagné d’une enveloppe d’un million d’euros, son attribution à l’IMRA permettra à ses laboratoires d’approfondir ses recherches et d’accélérer ses découvertes, pour la plus grande fierté de la population malgache.

Phil de Fer et Ranary

Lire aussi