La Gazette de la grande ile

Fédération Malgache de Football – Avenir de la FMF : Réunion cruciale le 22 juin prochain

Publié le 29 mai 2020

Au moment où le débat est lancé sur la reprise du championnat de première division de Madagascar ou Pro League, après l’ouverture des championnats de première division en Allemagne (La Bundesliga), une reprise encore incertaine pour l’instant à Madagascar, nous avons rencontré hier au CCI Ivato, lors de la dernière séance des députés de Madagascar avant le week-end de pantecôte, le vice-président de la Fédération Malgache de Football (FMF), Randriamanampisoa Alfred, pour lui poser quelques questions à l’occasion d’un entretien à bâton rompu.

­­­* La GAZETTE de la Grande île :

Monsieur le Vice-président, à l’image de ce qui se passe actuellement en Europe avec la reprise du championnat de la Bundesliga, qu’en est-il de la reprise du championnat de première division Pro League à Madagascar et de la situation de la FMF actuellement après tout ce qui s’etait passé auparavant ?

- Randriamanampisoa Alfred : (Vice-président de la FMF)

Effectivement en Europe, l’on assiste actuellement à la reprise du championnat de football en Allemagne, la Bundesliga. Dans certains pays, l’on envisage également la reprise de leurs championnats avec l’organisation des matches à huis clos.

En ce qui concerne notre pays, confinement oblige, le championnat de première division s’est arrêté et à l’allure où vont les choses, la reprise du championnat de première division (Pro League) est de plus en plus incertaine.

A Madagascar, la Fédération Malgache de Football (FMF) à son statut qui régit la gestion du football dans ce pays. Donc c’est à la FMF de décider son programme conformément à ce statut. Mais, jusqu’à présent, cette reprise du championnat Pro League n’a pas encore été évoquée à la réunion du comité exécutif de la FMF. Peut-être que cette reprise du championnat figurera dans l’ordre du jour de la réunion cruciale du comité exécutif de la FMF le 2 juin prochain.

* LDGI :

Personne n’est sans savoir que ces derniers temps, la fuite à l’étranger du président de la FMF, Arizaka Rabekoto Raoul et le lancement de l’avis de recherche à son endroit par le BIANCO ou Bureau anti-corruption était au centre des débats de tous les sportifs en général et des férus du foot en particulier. Qu’en est-il de la situation de la FMF actuellement après cet évènement ?

- Randriamanampisoa Alfred : (Vice-président de la FMF)

La FMF possède ses vices – présidents, son comité exécutif et les présidents des ligues. C’est au tour du comité exécutif à qui, les présidents des ligues ont donné leur confiance qui gère pour l’instant les affaires courantes de la FMF.

*  LDGI :

A en croire votre réponse, tout marche très bien dans la gestion des affaires courantes de la FMF. Est-ce que la réunion du comité exécutif tous les premiers mardi du mois conformément au statut de la FMF marche également ? Et qu’en est-il de la disposition de l’article 39 de ce même statut qui exige la présence physique des membres lors de chaque réunion ?

- Randriamanampisoa Alfred : (Vice-président de la FMF)

Selon le statut de la FMF, il y a une règle qui régit chaque membre. Chaque membre du comité exécutif devrait assister à la réunion de chaque premier mardi du mois. Le président de la FMF aussi doit se soumettre à cette règle.

Sur cette lancée, et concernant l’appel d’offre de l’équimentier des Barea de Madagascar, le comité exécutif a cru bon de ne pas attendre la réunion de chaque premier mardi du mois car, il y a urgence et a décidé de demander une réunion extraordinaire avec le président de la FMF pour trancher. Et pour se conformer au statut de la fédération, ce comité exécutif a respecté à la lettre toutes les dispositions du statut et a fixé la réunion du comité exécutif le 2 juin prochain, le premier mardi du mois de juin.

*  LDGI :

Pour en revenir au statut de la FMF, le comité exécutif a décidé d’organiser sa réunion ordinaire le 2 juin prochain. Et comme le stipule les dispositions du statut de la FMF, la présence physique est exigée pour tous les membres du comité exécutif y compris son président à chaque réunion. Qu’en est-il donc de la situation du président de la FMF Arizaka Rabekoto Raoul qui s’est enfui à l’extérieur et qu’un avis de recherche est lancé contre lui ?

- Randriamanampisoa Alfred : (Vice-président de la FMF)

Nous attendons pour voir.

*  LDGI :

Comme d’aucuns sont sans savoir, Madagascar est actuellement entré dans le confinement partiel. Les sportifs et les footballeurs ne font pas exception des conséquences économiques de ce confinement. Qu’en est-il des actions sociales de la FMF sur les aides à la population et aux footballeurs victimes économiquement de ce confinement ?

- Randriamanampisoa Alfred : (Vice-président de la FMF)

Sur le plan international, nous avons vu dans le site de la FIFA des aides de cette instance mondiale du football, un appui financier aux membres de ces deux associations dans le monde y compris Madagascar. Pour l’instant, nous n’avons pas vu ni senti la couleur et l’odeur de cette aide de la FIFA. Pour notre part, La FMF a déjà donné des aides à titre de Dons au CCO à Ivato pour notre contribution dans les aides aux victimes du confinement.

*  LDGI :

Enfin et non des moins moindres. Il y avait eu dans le site de la FIFA, la subvention de l’instance du football mondial. Nous actuellement, nous ignorons les tenants et aboutissants de ces aides de la FIFA.

*  LDGI :

Le mot de la fin monsieur le Président :

- Randriamanampisoa Alfred : (Vice-président de la FMF)

Pour le mot de la fin,  je réitère aujourd’hui que nous comité exécutif de la FMF sommes prêts à continuer tous les efforts déployés par l’ancienne équipe dirigeante de la fédération et le Président de la Réupublique, Andry Nirina Rajoelina, pour le succès des Barea sur le plan international et pourquoi pas pour la qualification historique des Barea à la Coupe du Monde 2022.

Propos recueillis par F.A.R

Lire aussi