La Gazette de la grande ile

EDITORIAL : « Une mère… c’est celle qui donne l’Amour »

Publié le 08 juin 2020

Confinement,  covid-19, crise sanitaire,  crise économique et difficultés financières…les jours se suivent et se ressemblent ou ne se ressemblent pas. La fête des mères est une des journées extraordinaires pour les enfants,  quel que soit leur âge,  qui veulent particulièrement ce jour là faire plaisir à leur maman. C’est un jour particulier pour ceux qui n’ont plus leur mère,  ceux qui ont perdu leur mère très jeune, adolescent,  adulte…car une maman ne se remplace pas. Ce n’est pas seulement celle qui a donné la vie, ce n’est pas seulement celle qui nous a adopté et qui nous a porté comme l’aurait fait quelqu’un qui a porté un enfant  neuf mois dans son ventre, ce n’est pas seulement un portefeuille qui s’ouvre pour les besoins de son enfant…une mère c’est celle qui donne de son temps, de tout son temps, c’est celle qui reçoit les confidences de ses enfants sans même avoir à demander, c’est celle qui devine ce que cachent les silences, les yeux larmoyants, les sourires en coin, les regards angoissés, les regards amoureux, les heures passées seuls dans les chambres accrochés au téléphone. Une mère c’est celle qui très souvent informe le père de ce qui se passe dans la vie de leurs enfants, des angoisses, des tristesses, des joies, des ressentis des enfants.  Une mère c’est celle qui a plus mal que ses enfants quand ils sont malades, c’est celle qui porte ses propres souffrances mais aussi celles de ses enfants,  c’est celle aussi qui s’épanouit dans sa vie professionnelle, dans sa vie sociale,  dans sa vie amoureuse et qui porte tout cela à bras le corps. Une mère c’est surtout cette femme forte ou qui se montre comme tel, qui donne son temps pour ses enfants pour les accompagner à l’âge adulte,  pour les accompagner vers leur indépendance, et qui peu importe ses propres soucis, ils ne sont pas grand chose face à la réussite de ses enfants. Rien n’est aussi touchant pour une mère que des enfants qui lui disent ” Merci d’avoir toujours été là pour nous! Merci de nous avoir appris tout ce que l’on sait!”. Rien n’est plus troublant qu’une mère qui malgré la lucidité des enfants ne dit jamais du mal d’un père absent, d’un père manqué,  d’un père pas aimant et qui bien au contraire ne dévalorise  jamais le père.  Une mère c’est la maman mais c’est aussi une femme épanouie dans sa vie, et même si d’aventure elle ne l’était pas, elle reste une mère formidable car rien ne vaut le bonheur de ses enfants.

Une mère c’est également cette femme triste à l’idée que dans certains jours particuliers -dont la fête des mères – des enfants n’aient plus cette chance d’avoir leur mère.  Cette année encore mes pensées s’envolent vers ces trois jeunes filles, très jeunes, que je porte dans mon cœur et qui ont perdu leur mère si jeune, trop jeunes…une étoile de plus dans le Ciel qui veille sur ses trois merveilleuses filles entourées aujourd’hui par leurs grands parents qui leur donne de l’Amour et qui sont ” leur mère “.

Anaïs T.

Lire aussi