La Gazette de la grande ile

Transport : Quid du respect des mesures barrières ?

Publié le 25 juin 2020

Les taxis-be se plaignent récemment devant les mesures de confinement dans le cadre de lutte contre la propagation rapide du coronavirus. Des mesures qui ne leur permettent pas d’être rentables. Face à la situation, le président de la république a permis aux transporteurs de travailler vers 17 heures, mais en respectant les mesures barrières pour éviter la propagation du Covid-19. Néanmoins, il semble que les mesures de lutte sont oubliées par la plupart des gens. Certains transporteurs et passagers ne respectent pas en quelque sorte les gestes barrières (port de masque, utilisation de gel hydroalcoolique, distanciation sociale, etc.). L’utilisation de gel désinfectant dans les taxis-be est délaissée, bien que c’est le moindre geste pour éviter la contamination du virus. Par ailleurs, certains transporteurs laissent entrer certaines personnes qui ne portent pas de masque de protection. Sans parler de l’utilisation des strapontins. Où en est les prises de responsabilité du ministère des Transports ? On dirait que les transporteurs font leur tête, malgré le danger du Covid-19. Les sensibilisations au niveau du domaine de transport ne suffisent-elles pas pour que les transporteurs fassent ce qu’ils veulent. Bref, les autorités compétentes sont-elles conscientes du danger auquel est confrontée la population malgache ? La Covid-19 se transmet facilement dans les taxis-be, bien qu’il soit difficile de respecter la distanciation sociale. Si un individu a la Covid-19, des personnes pourront être contaminées. Si la gabegie du secteur de transport continue, la vie de plusieurs personnes sont menacées. La Covid-19 se répand déjà dans plusieurs quartiers. Il est alors impossible de maîtriser la pandémie.

            Nandrianina A

Lire aussi