La Gazette de la grande ile

Pandémie : Des médecins libres ferment leurs cabinets !

Publié le 01 juillet 2020

Depuis quelques semaines, on a pu constater une détérioration de la situation sanitaire dans la région Analamanga. C’est dans le centre de l’île que l’on recense le plus grand nombre de personnes atteintes de coronavirus en ce moment. Les personnels sanitaires auront donc beaucoup à faire pour aider la population. Pourtant, dernièrement, on a constaté une nette augmentation des doléances émanant des médecins et les personnels paramédicaux. L’insuffisance d’équipement de protection individuelle, mais aussi d’autres problèmes comme le non-paiement des indemnités promises par le gouvernement figure parmi leurs revendications. Tous les regards se tournent vers les personnels soignants mais il s’avère qu’on leur demande plus qu’ils peuvent faire en pleine pandémie. Ces derniers jours, on a également constaté que certains cabinets médicaux libres de la capitale et des environs ont fermé leurs portes. Des informations non-officielles ont permis de savoir que c’est surtout la crainte du virus qui a poussé ces médecins libres à fermer leurs cabinets. Les équipements dont ils disposent ne leur permettent pas se protéger eux mêmes contre le coronavirus. Si un malade du coronavirus demande à consulter ces médecins, il y aura de forte chance de transmission du virus au médecin. Les autorités doivent voir de près cette situation. La plupart de la population a pris l’habitude de consulter ces médecins libres au moindre malaise. Apporter des soutiens matériels et financiers pour ces derniers résoudra donc le problème.

      Ranaivo

Lire aussi