La Gazette de la grande ile

Edito : Et les élèves continuent d’aller à l’école

Publié le 03 juillet 2020

Le conseil des ministres du 1er juillet 2020 a été réalisé par visio conférence…chacun chez soi… sûrement face à la propagation de la pandémie et pour éviter la multiplication des risques.  Entre temps, les élèves continuent de prendre le bus et d’aller à l’école sans savoir à quelles dates passer les examens.

Les hôpitaux sont saturés, des services sont fermés, des personnels de santé font grève pour manque de moyens de protection individuelle. Entre temps,  les élèves continuent de prendre les taxi be et d’aller à l’école sans savoir quand ils vont passer les examens.

La speakrine à la télévision donne des chiffres qui font froid au dos tous les jours, des malades et des décès,  ce qui prouve bien que la situation n’est pas maîtrisée et que le taux de positivité est en hausse. Entre temps, les élèves continuent de prendre les taxi be et continuent d’aller à l’école sans savoir les dates des examens officiels.

Les universités sont fermées, les étudiants ne savent pas quand ils vont reprendre et ils sont en principe plus âgés que ces élèves en classe d’examen qui tous les jours doivent partir de chez  eux, traverser des marchés hebdomadaires qui grouillent de monde, prendre les transports en commun dans lesquels les gestes barrières ne sont que vains mots, se retrouver à l’école sans savoir quand ils vont passer les examens officiels.

La situation est-elle réellement maîtrisée et les élèves doivent-ils prendre autant de risques quand les ministres eux mêmes  se réunissent par visio conférence ?

D.R.

Lire aussi