La Gazette de la grande ile

Dépistage : Capacité de dépistage non atteinte, des gens refoulés

Publié le 03 août 2020

Le Président de la République Andry Rajoelina avait annoncé la hausse de la capacité de dépistage du coronavirus jusqu’à 1000 tests par jour. Cela fait près d’une semaine que le laboratoire LA2M, prévu capable d’atteindre 760 tests par jour est en activité. Toutefois, l’on n’a jamais atteint l’objectif de 1000 tests. On arrive à peine à atteindre la moitié de cet objectif.

En même temps, des foules de gens sont observés au centre médical Covid-19 ou CMC pour un test. Toutefois, ils sont obligés de passer par des « tris » avant que les responsables décident de la nécessité ou non du test. Beaucoup ont été « recalés ». A quoi bon ainsi avoir ces ressources si l’on n’est même pas apte à l’utiliser à bon escient ?

Depuis le début de l’épidémie, la capacité de dépistage de la Grande Ile consistait un grand obstacle dans la lutte contre le coronavirus. Maintenant que l’on a les moyens d’augmenter les tests, les autorités refusent d’entrer dans un réel dépistage de masse. Comme le Dr Manitra Rakotoarivony, directeur de la Promotion de la santé auprès du ministère de la Santé publique a souligné que seuls les porteurs potentiels représentant des symptômes devraient consulter auprès du CMC Andohatapenaka.

A.N.

 

Lire aussi