La Gazette de la grande ile

Opposition à Madagascar : Plus faible tu meurs !

Publié le 05 août 2020

L’opposition semble tout faire pour entacher le régime actuel, mais en vain vu que la population lui accorde peu de crédit. Il faut dire que les citoyens malgaches sont occupés à survivre dans cette de crise qu’ils n’accordent pas trop d’importance aux délires des politiciens qui ne cherchent qu’à semer la zizanie. Certes, le régime actuel a du mal à maîtriser la situation par rapport au coronavirus, mais il faut dire que ce n’est pas une tâche facile surtout avec une population qui ne respecte rien. En effet, le respect des consignes n’est pas le point fort de la population malgache. Il faut noter que les dirigeants y sont pour quelque chose en faisant croire sans cesse que la situation est maîtrisée alors que c’est loin d’être le cas.

L’opposition quant à elle tente de faire apparaître au grand jour ce qui ne va pas, mais on dirait qu’elle prêche dans le désert vu que la population ne prête pas attention aux actions des politiciens qui ne cherchent qu’une certaine visibilité pour ne pas tomber totalement dans l’oubli. C’est le cas de Marc Ravalomanana qui ne manque pas d’occasion pour critiquer alors qu’il ne s’avère pas mieux en termes de gouvernance. Ce n’est pas pour rien que la population ne veut plus de lui à la place du Président de la République. Et oui, ce dernier n’a pour objectif que de revenir au pouvoir et il ne l’a pas caché dès son retour d’exil en Afrique du Sud. Le problème c’est que personne ne veut plus de lui au pouvoir, cela a d’ailleurs été prouvé par ses défaites cuisantes à toutes les élections qui se sont tenues dernièrement. Pour ne pas sombrer totalement dans l’oubli, l’ancien président ne manque pas d’occasion pour dire tout ce qui lui passe par la tête. Autrement dit, l’opposition est tellement faible à Madagascar que personne ne l’écoute.

Le régime n’a donc rien à craindre de ce côté, mais cela ne veut pas dire qu’il est tranquille pour autant. Il y a la population qui se plaint sans cesse de sa situation de désarroi dans cette période de crise. Le problème du régime actuel est de pouvoir apaiser la faim qui règne dans le pays car c’est le seul moyen pour faire en sorte que la population se tienne bien. Il faut dire que les citoyens malgaches craignent plus la faim que le coronavirus.

Jean Riana

Lire aussi