La Gazette de la grande ile

En temps de crise : Chacun s’adapte comme il peut !

Publié le 07 août 2020

Madagascar n’est pas encore sorti d’affaire en ce qui concerne la lutte contre le coronavirus. C’est pourquoi, tout le monde s’adapte comme il peut. Heureusement, la population malgache est habituée à se serrer la ceinture, mais malgré cela lutter contre la faim n’est pas une mince affaire, raison pour laquelle les aides sociales sont primordiales pour apaiser la faim qui règne en maître au niveau de la société. Il ne faut pas non plus se reposer seulement sur le bon gré de l’Etat, c’est pourquoi chacun se débrouille comme il peut afin de pouvoir survivre durant cette période de crise. Nombreux sont ceux qui s’adonnent aux activités commerciales en pleine rue car même dans les quartiers chic comme Ambondrona et Antaninandro, les rues commencent à se remplir petit à petit de commerçants de légumes, fruits et autres. On ne peut pas leur en vouloir, vu qu’il faut bien se nourrir pour pouvoir survivre en ces temps difficiles. Si d’autres utilisent les ruelles pour étaler leurs produits, d’autres utilisent les réseaux sociaux pour leurs activités commerciales. Et oui, le commerce en ligne bat son plein à l’heure actuelle. Que dire, il faut savoir s’adapter à son temps et avec la crise qui s’abat sur le pays, d’autant plus que cela risque de durer encore longtemps, surtout avec la situation qui règne dans le pays, personne ne semble se soucier de la maladie qui pourtant se propage facilement et rapidement.

Jean Riana

Lire aussi