La Gazette de la grande ile

Vonjy Andriamanga : Limogé par le conseil d’administration !

Publié le 31 août 2020

Le Conseil d’Administration du Jiro sy Rano Malagasy vient de désavouer son Directeur Général, Vonjy Andriamanga. Son incompétence a atteint ses limites et apparemment, cela affectait trop le bon fonctionnement de cette institution publique. Après évaluation et réévaluation des réalisations du Directeur Général par le Conseil d’Administration, ce dernier a fait plusieurs interpellations et donné plusieurs orientations sur des points très sensibles de la gestion de la JIRAMA. Pourtant, d’après une lettre du Conseil d’Administration adressée à ce Directeur Général, « des défaillances de managements préjudiciables à la JIRAMA ont été constatées dans l’exercice des fonctions dédiées au directeur Général attribuées à travers les pouvoirs conférés dans la résolution n°8-2019 du 23 décembre 2019. Le procès-verbal du conseil en date du 17 juin dernier mentionne ces défaillances. A titre d’illustration, à ce jour, malgré les décisions prises par le Conseil, sur la base de votre proposition, nombreux contrats avec les prestataires, notamment d’énergie, de la JIRAMA n’ont été conclus ou mis à jour à travers un avenant. Vous avez été interpellé à plusieurs reprises de l’état lamentable des centrales thermiques gérées par la JIRAMA dans des sites isolés alors qu’aucune action de redressement ne nous a été notifiée ni présentée. De même, en ce qui concerne la fourniture d’eau, aucun des conteneurs de traitement d’eau, pourtant commandés en janvier dernier et partiellement livrés depuis mai à Antananarivo ne se trouvent opérationnels à l’aube de la période d’étiage 2O2O, faute d’anticipation et de proactivité dans la gestion. Enfin, à fin août 2O2O, les comptes annuels de la société arrêtés au 31 décembre 2OI9 ne sont même pas encore parvenus au Conseil d’administration pour examen, ce qui nous laisserait entendre un pilotage à vue des finances (trésorerie, créances et dettes…) et des patrimoines de la société en période de pleine turbulence. »

Vonjy Andriamanga, c’est le Directeur Général qui était censé redresser cette institution, mais qui, au contraire, l’a traîné au fond du gouffre en accentuant tous les problèmes auxquels la JIRAMA faisait déjà face. Quand le Président de la République clame haut et fort vouloir et pouvoir éradiquer le délestage dans les plus brefs délais, Vonjy Andriamanga a tout fait pour l’intensifier. On ne peut plus comptabiliser le nombre de plaintes des consommateurs sur la mauvaise gestion de la JIRAMA depuis que ce DG a occupé son poste. Dernièrement, la politique d’allègement des charges du confinement du Président de la République en offrant à la population une facilité de paiement sur les factures de la JIRAMA, a été détourné par ce DG et son équipe et tout le monde a vu sa facture entre les mois de mai et de juillet 2020, augmenter de presque 300%. Va savoir comment ils ont réussi un tel exploit, mais les factures sont là pour le prouver. Pour lui, la devise est « voler aux pauvres pour enrichir les riches ». Il a quand même réussi à rassembler un bon fond de retraite avant d’être limogé par les siens. En effet, dans cette même lettre qui lui est adressée par le conseil d’administration, il est stipulé que « Le Conseil d’administration, à titre de rappel, par les Résolutions N OS l2020 du Conseil d’Administration du 17 Juin 2O2O – en vertu des articles 18 et 24 des statuts de la JIRAMA – et à L’unanimité, a revu certains pouvoirs délégués au Directeur Général (suivant la Résolution n’O812O19 du 23 Décembre 2079 portant délégation de pouvoirs à Monsieur ANDRIAMANGA Vonjy, Directeur Général de la Société JIro sy RAno Malagasy). Afin de permettre l’atteinte de l’objectif de redressement de la JIRAMA avant fin 2O2l-tel qu’instruit par le Conseil des Ministres en 2OI9, le Conseil d’Administration a délégué ses pleins pouvoirs au Président du Conseil d’Administration en vertu des dispositions des articles 17 et 18 du statut de la JIRAMA. ». Suivi de « Suivant l’Article 1.’ de ces Résolutions en ces termes: Le Conseil délègue à Monsieur Rasamoelina Soloniaina ANDRIAMANAMPISOA, Président du Conseil d’Administration de la Société Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) les pouvoirs suivants : [….1, Le PCA dispose désormais plusieurs pouvoirs. Notamment, il est expressément mentionné à l’alinéa 12 de cet Article que Monsieur Rasamoelina Soloniaina ANDRIAMANAMPISOA. Président du Conseil d’Administration de la Société Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) a pour compétence de : Nommer et révoquer tous cadres, agents, employés et ouvriers. ».

Vonjy Andriamanga n’est donc plus le Directeur Général de la JIRAMA. Ministre, puis PCA et enfin Directeur Général, il a brillé par son incompétence notoire. Prochainement, des changements au sein de cette institution devront se faire savoir, et cela dans l’intérêt des consommateurs.

Recueilli par T. B

 

Lire aussi