La Gazette de la grande ile

Insécurité alimentaire : Un problème qui mérite plus d’attention !

Publié le 05 octobre 2020

Le président de la République, Andry Rajoelina lors de sa tournée présidentielle dans le Sud a fait le constat de l’insécurité alimentaire qui y prévaut. Une situation qui dépasse l’entendement, car la population de cette partie de l’Ile est en proie à la sécheresse, la famine… et ce chaque année. Etant conscient de l’état de misère dans lequel se trouve la population locale, le président a promis de chercher des solutions pérennes face à ce problème permanent des habitants du Sud. Pour ce faire, il a parlé de la réhabilitation de la route nationale (RN) 13 qui mène vers cette localité en précisant que si cela ne se fait pas, il ne ferait plus de la politique. Il faut dire que l’état des routes n’est pas des plus attrayants, raison pour laquelle Andry Rajoelina compte relever le défi de réhabiliter la RN 13. Mais la RN 13 n’est pas la seule route dont l’état laisse à désirer. Il ne faut pas oublier que même dans la capitale l’état des routes est pitoyable engendrant des embouteillages et autres. Tout ça pour dire qu’il ne faut pas se focaliser sur une seule localité, mais comme l’insécurité alimentaire bat son plein dans le Sud, l’attention y est plus concentrée. Mise à part la réhabilitation de la RN 13, Andry Rajoelina a également émis des promesses comme la mise en place de nouveaux centres de réhabilitation nutritionnelle intensive et médicale dans quatre districts du Sud. Comme la famine et la sécheresse se trouvent être des problèmes récurrents dans cette localité, le chef d’Etat a promis de voir comment faire venir l’eau jusqu’à cette partie de l’Ile où l’eau se trouve être une denrée rare alors que c’est un élément vital à la vie. Il ne faut pas oublier que le problème d’accès à l’eau potable est un problème à l’échelle nationale. Seulement, dans le Sud la situation est bien pire, c’est pour ça que le président Andry Rajoelina a promis d’y apporter des améliorations. Espérons que les promesses seront suivies d’actions, car il serait bien triste de faire rêver une communauté qui est toujours en proie à la faim sans pour autant faire en sorte que cela cesse.

Jean Riana

Lire aussi