La Gazette de la grande ile

Découpage Vatovavy-Fitovinany : Quels enjeux économiques ?

Publié le 14 octobre 2020

Après des années de suspens, il semble qu’on n’est plus très loin de la concrétisation de la division de l’actuelle région Vatovavy Fitovinany en deux. En effet, le chef de l’Etat, est enfin déterminé à concrétiser cette promesse qu’il a faite lors de sa campagne présidentielle au cours de sa visite dans  cette région. Des élus ainsi que de nombreux originaires de cette région ayant sollicité et attendu des années pour voir la séparation des futures régions Vatovavy et Fitovinany. Certes, des contraintes d’ordre technique comme l’élaboration et l’adoption d’un projet de loi allant dans ce sens devront encore être faites. Un projet de loi qui sera par la suite soumis aux parlementaires pour être effectif. Mais de nombreuses questions doivent néanmoins être abordées sur cette séparation de la région Vatovavy Fitovinany. La loi fondamentale dispose que des critères d’homogénéité géographique, économique, sociale et culturelle doivent être observés à l’occasion de chaque création et délimitation des collectivités territoriales. Le chef de l’Etat a déjà martelé qu’il s’agit surtout d’un découpage administratif et non pas d’une division ethnique. Cela dans le but d’assurer une administration plus proche du peuple et d’éviter que la population ait à faire plusieurs kilomètres pour effectuer les différentes démarches administratives. La question de l’enjeu économique d’une telle mesure doit certainement être la plus importante. La création d’une nouvelle région impliquera de nouvelles dépenses en personnels mais aussi en infrastructures. Rien que pour les bâtiments administratifs destinés à abriter les bureaux des chefs-lieux de région, de nouvelles infrastructures doivent être érigées si la nouvelle région n’en dispose pas encore. Les potentialités économiques de chaque région doivent également être prises en compte pour éviter les gaspillages, l’administration devant participer à la promotion des secteurs clés de chaque région. L’actuelle région Vatovavy Fitovinany dispose d’un fort potentiel agricole, notamment, avec les cultures de rente (vanille, girofle, poivre, café et autres épices), en fruits dont le litchi, l’orange, la banane et autres. Par ailleurs, le potentiel touristique n’est point négligeable avec l’existence du Centre de recherches et du parc Ranomafana, le Canal des Pangalanes avec ses lacs, les lémuriens, les reptiles et les oiseaux endémiques longeant le corridor Fandriana-Vondrozo (Cofavo). Les richesses minières ne sont pas pour autant négligeables. La division administrative ne sera ainsi bénéfique pour les habitants que si les responsables arrivent à mettre en place des projets de développement répondant réellement aux attentes de la population. Sa concrétisation par le biais des différents responsables locaux ne devra pas aussi être oubliée. Autrement, ce ne sera que du gaspillage qui ne sera bénéfique que pour les politiciens avides de pouvoir qui ne voient que leur intérêt en cherchant à tout prix un poste au sein de l’administration.

Ranaivo

Lire aussi