La Gazette de la grande ile

14 Octobre 1958 : Une date inoubliable pour Madagascar

Publié le 14 octobre 2020

14 octobre 1958- 14 octobre 2020, il y a 62 ans, jour pour jour que Norbert Zafimahofa, président du Congrès des assemblées provinciales, a proclamé la République malgache. Après l’adoption de la Constitution française de 1958, la Grande Ile devient une république membre de la communauté. Bon nombre de citoyens ignorent l’étape politique de Madagascar. Au cours d’un congrès de l’époque, 208 conseillers provinciaux malgaches votent pour la proposition de proclamer une république pour le pays, 26 s’abstiennent, personne ne vote contre. C’est ce qui a conduit à la proclamation de la république malgache, le 14 octobre 1958. Deux jours après, l’Assemblée constituante et legislative a été créée. S’agissant de la première Constitution de la République malgache, elle fut adoptée le 29 avril 1959. Le 1er mai de la même année, le Parlement a élu Philibert Tsiranana comme président, tandis que la proclamation officielle de l’indépendance de Madagascar n’a eu lieu que le 26 juin 1960. A cause de la pandémie de coronavirus, le régime a prévu d’organiser pour ce jour les festivités à l’occasion du 60ème  anniversaire de l’indépendance, lesquelles auraient dû avoir lieu au mois de juin dernier. Un programme officiellement ajourné par le chef de l’Etat, il y a une semaine, toujours à cause de l’état d’urgence sanitaire. Récemment, le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Fonction Publique et des Lois Sociales, a annoncé à travers son communiqué que cette journée, 14 octobre, se déroulera comme tous les autres jours de la semaine, elle n’est pas fériée, ni chômée. Pour de simples commémorations, le président Andry Rajoelina et quelques membres du gouvernement, débarqueront ce jour à Antsohihy, la ville dont est originaire le président Philibert Tsiranana. Par ailleurs, une cérémonie d’inauguration d’une stèle à l’effigie de l’ancien président Albert Zafy a eu lieu à Ambohijatovo pour la journée d’hier. La statue a été posée pour rendre hommage au père de la Démocratie et de la Réconciliation. De hautes personnalités ainsi que la plupart des mouvances politiques du pays y ont assisté.

Mampionona

Lire aussi