La Gazette de la grande ile

Podium Tim à Mahajanga  : tentative de trouble à l’ordre public

Publié le 19 octobre 2020

Un nouveau coup de force du Tim a avorté ce week-end à Mahajanga. En effet, Hanitra Razafimanantsoa et Rinah Randriamasinoro ont tenté de monter une tribune dans l’ancien bâtiment de Magro à Mahajanga Be afin de rassembler des partisans du Tim et du Hvm ainsi que des badauds. Ces ténors du Tim n’ont pas réussi à tromper la vigilance des gendarmes qui ont empêché l’installation du podium. Hanitra Razafimanantsoa et Rinah Randriamasinoro n’ont opposé aucune résistance, car ils savaient qu’ils n’étaient pas dans leur bon droit, faute d’autorisation préfectorale. Les deux compères connaissent pourtant les limites imposées par l’article 10 de la Constitution qui dispose que « Les libertés d’opinion et d’expression, de communication, de presse, d’association, de réunion, de circulation, de conscience et de religion sont garanties à tous et ne peuvent être limitées que par le respect des libertés et droits d’autrui, et par l’impératif de sauvegarde de l’ordre public, de la dignité nationale et de la sécurité de l’Etat. » Cette tentative de trouble à l’ordre public à Mahajanga met en évidence le désespoir du Tim qui vit mal sa traversée du désert. Après avoir perdu toutes les élections, le Tim ne peut espérer reconquérir le pouvoir par des actions subversives.

Ranary

Lire aussi