La Gazette de la grande ile

Covid-19 à Madagascar : Les équations bizarres

Publié le 20 octobre 2020

Le Président de la République a annoncé la fin de l’état d’urgence. Cela lui a permis de dresser un bilan positif de la manière dont Madagascar a lutté contre le coronavirus. Il est vrai que très souvent le Président de la République a dit : “j’ai décidé”, “j’ai”, “moi je” contrairement au Premier Ministre qui, quand il intervenait durant cette période, disait “nous”, nous préférons utiliser Madagascar et donc “nous” avons essayé de lutter contre le coronavirus et le simple citoyen également peut dresser un bilan qui est loin d’être le même que celui dressé par le Chef de l’Etat.

Dans un pays avec une population qui avoisine les 26 millions d’âmes, moins de 90.000 tests à la Covid-19 ont été effectués sur presque 8 mois, soit même pas 1% de la population a été testée.

Il avait été annoncé par le Chef de l’Etat au bout de moins d’un mois d’état d’urgence sanitaire que le nombre de tests allait être multiplié et il sera fait 1000 tests par jour. Au bout de ces 8 mois, on aurait donc dû être à plus de 200.000 tests. On en est à 80.000 et quelques, donc il y a eu un “bug” quelque part.

Il avait été annoncé que pour faciliter la lutte contre le coronavirus, tous les Fokontany allaient être dotés en moins de quinze jours, d’ordinateur. Combien de Fokontany l’ont été?

Il avait été annoncé également par le Chef de l’Etat que les carnets du Fokontany allaient être digitalisés, toujours dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. L’exemple du carnet de Fokontany du Président de la République avait même été montré à la télévision. A l’heure actuelle, on ne voit toujours pas les nouveaux carnets du Fokontany.

Ce ne sont que quelques constats qui démontrent que les équations liées à cette crise de la Covid-19 à Madagascar laissent les citoyens songeurs.

200.000 tests qui devaient être faits en huit mois = moins de 90.000 tests réellement faits = pas 1% de la population testée. A moins qu’une nouvelle équation soit née, 200.000 =80.000

15 jours pour doter tous les Fokontany d’ordinateur = on ne sait encore combien de mois ou même d’années cela va prendre.

Tout le monde est ravi de voir se terminer cette urgence sanitaire durant laquelle des actions sociales avaient été menées telles que la distribution d’aides, mais qui n’a malheureusement pas touché de manière égale toutes les personnes vulnérables. Tout le monde est ravi de voir se terminer cette urgence sanitaire et de reprendre enfin les activités économiques.  Mais tout le monde sait que c’est une erreur de comparer notre situation à ce qui se passe ailleurs quand on sait le nombre insignifiant de tests effectués. La vigilance de chacun reste de mise, l’auto-satisfaction est une grossière erreur.

La Rédaction

Lire aussi