La Gazette de la grande ile

Relance du tourisme national : Une opportunité pour la région Analamanga ?

Publié le 23 octobre 2020

La première édition de « Ultra Trek des Collines Sacrées », une randonnée de 182 kilomètres, qui va relier les Collines Sacrées de l’Imerina, se veut être une initiative pour la promotion du tourisme national.Elle partira d’Ambohitrimanjaka pour rejoindre la colline royale d’Ambohimanga. L’idée d’organiser cette randonnée vient du constat que la région Analamanga dispose de ces collines sacrées de renommée, non seulement nationale, mais également internationale, qui n’attendent qu’à être capitalisées et valorisées. Il est aussi à noter que’au cours des dix dernières années, des sentiers de randonnée, sur plus de 700 km, traversant plusieurs communes de la région, ont été répertoriés, tracés, référencés et développés par l’Office Régional du Tourisme d’Analamanga (ORTANA), organisme chargé de promouvoir et développer le tourisme dans l’Analamanga. 56% des voyageurs viennent de la région Analamanga. Aussi il est nécessaire de promouvoir le tourisme national dans la région Analamanga, affirme Rakotoniaina Yves Maurice, directeur général du tourisme. Il faut noter que les frontières de Madagascar restent fermées, vu la crise sanitaire engendrée par la pandémie de Covid-19. Comment la Grande Ile parviendra-t-elle à relancer le tourisme avec la situation actuelle? Ce sont les étrangers qui sont les principales cibles à séduire pour le développement du tourisme national. L’espoir de promouvoir le tourisme national semble vain jusqu’ici. Faut-il souligner que les professionnels du tourisme réclament la réouverture des frontières afin qu’ils puissent redresser leur situation économique désastreuse actuelle. En effet, le tourisme dont ils font la promotion propose plutôt les destinations pour la découverte des faunes et flores ainsi que d’autres richesses de la Grande Ile.

Nandrianina A

Lire aussi