La Gazette de la grande ile

Saisie d’or à Ivato : Sensation de déjà-vu

Publié le 23 novembre 2020

Vendredi, des agents du Bureau des Douanes de l’Aéroport d’Ivato ont constaté une infraction douanière consistant en une tentative d’exportation d’or sans déclaration. Les 15,245 kilos d’or étaient soigneusement dissimulés dans un autre métal. Les marchandises ont fait l’objet d’une saisie en bonne et due forme. Le lendemain, après une constatation contradictoire, la cargaison illicite a été transférée dans un coffre de la BFM (Banky Foiben’i Madagasikara). Un procès-verbal de transfert a été dressé.

Fidiniavo Ravokatra, Ministre des Mines et des Ressources Stratégiques (MMRS) a réagi en émettant une réserve et en arguant que l’infraction minière précède l’infraction douanière.

Le Ministre Fidiniavo Ravokatra préfère t-il défendre les trafiquants d’or ou la Législation ? Cette interrogation est légitime, car son argumentation selon laquelle l’infraction minière précède l’infraction douanière ne repose sur aucune base légale. La juridiction administrative ne manquera pas de statuer en ce sens.

En revanche, la constatation de l’infraction douanière et la saisie opérées entrent parfaitement dans le champ de compétence des agents des Douanes. L’aéroport d’Ivato se situe dans le rayon des Douanes.

Cette intervention maladroite du Ministre Fidiniavo Ravokatra rappelle étrangement son immixtion en juin dernier toujours à l’aéroport d’Ivato, à la suite de l’interpellation de trois Sri-lankais qui avaient tenté d’exporter en toute illégalité des pierres précieuses. Il avait alors pris la défense de ces individus qui n’étaient munis, ni de laissez-passer, ni de certificat de conformité, ni de déclaration d’exportation.

A travers ses intrusions à répétition, le Ministre Fidiniavo Ravokatra semble vouloir user et abuser de son pouvoir de donner mainlevée des saisies, après règlement transactionnel, mais son attitude n’est pas cohérente avec la volonté du gouvernement de constituer une réserve nationale d’or.

PN

Lire aussi