La Gazette de la grande ile

Session parlementaire au Sénat : Le retard d’un mois impactera sur le travail parlementaire

Publié le 30 novembre 2020

Bien que la Chambre Haute ait ouvert la seconde session ordinaire du Parlement avec l’Assemblée Nationale le 20 octobre dernier, ce n’est qu’à partir de ce jour que les sénateurs procèderont au travail parlementaire dans le cadre de cette réunion. Suivant l’ordre du jour déjà fixé la semaine dernière, ils vont commencer ce jour par l’étude  et l’adoption de la proposition de loi n°001/2020/R” sur la “commission d’enquête”. Pour demain, une séance d’imprégnation du projet de loi finances initiale pour 2021 (PLFI) sera prévue, plusieurs autres tout aussi importants vont être ensuite soumis à leur examen. Pourtant, il ne reste plus que deux semaines environ avant la fin de la séance, le 18 décembre prochain. Sûrement, ce retard d’un mois et d’une semaine impactera sur le processus d’adoption de loi, la précipitation sera ainsi difficile à écarter. Ce qui importe pour ces sénateurs de l’opposition, c’est d’adopter tout simplement ou d’ajourner les textes qui leur sont soumis, sans passer du temps à étudier les détails alors qu’il le faut vraiment vu l’importance du contenu de ces projets et propositions de loi. Et puisqu’ils sont déjà habitués ces deux dernières années, aux diverses manœuvres dilatoires ayant pour but de bloquer le travail parlementaire et la gestion des affaires étatiques à travers les navettes, il est certain que ces sénateurs issus en majorité du parti HVM ne vont pas du tout considérer ces textes. Un telle  attitude mettra en cause l’existence du Parlement, lequel est censé contrôler les fonctions de l’exécutif. Or, les députés de la Chambre Basse n’ont cessé d’effectuer leur travail parlementaire depuis l’ouverture officielle de cette session. Ce qui n’est pas le cas pour les sénateurs, ces derniers qui ne pensent qu’à leurs intérêts personnels avant de tenir ladite session, une des principales causes de ce retard manifeste.

            Mampionona

Lire aussi