La Gazette de la grande ile

Aviation Civile de Madagascar : Réunion suspecte

Publié le 02 décembre 2020

L’Aviation Civile de Madagascar subit actuellement un trouble qui se tend petit à petit vers le désastre. En effet, le Directeur Général et 17 autres employés de cette institution sont impliqués dans une affaire de favoritisme impliquant l’octroi d’autorisation de vol qui n’aurait pas été fait dans les règles. Ils sont accusés de corruption et détournement de deniers publics, de faux et usage de faux et d’abus de fonctions. Cependant, après les auditions auprès du pôle Anti-Corruption, le Directeur Général et 15 autres employés ont eu une liberté provisoire, tandis que 2 d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt. L’affaire semble tue, mais intérieurement, l’ACM est en train de bouillir.  Effectivement, l’atmosphère est tendue au sein de cette institution. L’implication du Directeur général dans une affaire aussi humiliante inquiète les employés. Selon eux, l’inexpérience et le manque d’anticipation de ce dirigeant pourraient impacter leur avantage. Ils ont également entendu parler d’une réunion secrète entre la direction générale et les membres du comité d’entreprise de l’ACM. L’objet de cette réunion reste flou et les employés se demandent pourquoi on leur cache une telle réunion, alors qu’ils sont les premiers concernés. Notons que le Conseil d’Administration de l’ACM prévoit une réunion le 10 décembre prochain. Apparemment, ils ont été devancés par ce DG qui a bénéficié de la liberté provisoire.

  1. B

Lire aussi