La Gazette de la grande ile

Consommation : Du « vary tsinjo » à 530 ariary le gobelet

Publié le 10 décembre 2020

Alors que les autorités fixent le plafond du gobelet du riz à 550 ariary, la société de participation de Madagascar (SPM) lance un avis d’appel à manifestation d’intérêt auprès des grossistes et distributeurs pour la vente de 5 315 tonnes de riz blanc avec 25% de brisures. Ces produits qui porteront le nom de « vary tsinjo » sur les étalages devront être commercialisés à 1 850 ariary le kilo, soit 530 ariary le gobelet. Le prix de vente au départ de l’entrepôt de Toamasina est de 79 050 ariary le sac de 50 kg. La SPM exige aux candidats de fixer une marge commerciale ne dépassant pas 3 000 ariary par sac de 50 kg. Les candidats devront par la suite exiger à leurs clients détaillants le prix maximal aux consommateurs de 92 500ariary le sac de 50 kg, soit 1 850 le kilo ou 530 le gobelet.    Après la décision de l’Etat de fixer le prix du riz à 550 ariary, le gobelet se vend toujours entre 600 et 700 ariary sur les étalages. D’après les détaillants, il leur est impossible de vendre au prix exigé par l’Etat parce que cela revient à vendre à perte. « Nos produits ont été acquis avant les consignes de l’Etat », indiquent-ils. Avec la dégringolade de l’ariary, il est tout à fait normal d’observer une hausse du prix du riz importé. Le Vatovavy Fitovinany, l’Atsimo Antsinanana, la Haute Matsiatra, l’Ihorombe, l’Anosy, l’Androy, le Boeny, le Sofia, la Diana, le Menabe, l’Atsimo Andrefana et l’Anlamanga devraient bénéficier du « vary tsinjo ».                                 A.N.

Lire aussi