La Gazette de la grande ile

Edito : Financement du FMI, confiance confirmée

Publié le 19 janvier 2021

Habituellement, lorsqu’une délégation du FMI (Fonds Monétaire International) débarque à Madagascar, c’est la mobilisation générale. Certains membres du Gouvernement sont quasiment consignés, les techniciens sont prêts avec une tonne de documents, les journalistes sont à l’affut de la moindre indiscrétion à la sortie des hôtels et des ministères et les commentateurs mettent leur grain de sel, au gré de leur appartenance politique.

Cette année, Coronavirus oblige, les négociations avec le FMI se font à distance. Les séances de travail ont été rendues possibles grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il a fallu s’adapter aux contraintes consécutives à la fermeture des frontières. L’absence de dialogue face à face aurait pu conduire à une déperdition des informations fournies par les autorités malgaches et empêcher une issue constructive.

Pourtant, ce n’est pas le cas. Fort heureusement, les échanges ont été fructueux. En effet, pour marquer sa confiance envers le gouvernement malgache qui a su respecter ses engagements en dépit d’une conjoncture difficile, un financement d’un montant exceptionnel vient d’être accordé par le Conseil d’Administration du FMI, dans le cadre d’un nouveau programme.

Ce financement conséquent, qui arrive à point nommé au moment où la croissance a été révisée à la baisse, permettra, entre autres, de mieux lutter contre la pandémie de Coronavirus et d’apporter des réponses urgentes et concrètes aux incertitudes qui sapent le moral des ménages et des entreprises.

PN

Lire aussi