La Gazette de la grande ile

Surfacturation de la Jirama : Les escroqueries continuent ?

Publié le 19 janvier 2021

Il paraît que les problèmes de surfacturation de la Jirama ne sont pas résolus jusqu’à maintenant. Certains usagers de la Jirama se plaignent toujours de la hausse injustifiée du prix de l’électricité observée par cette compagnie nationale. Ils ont signifié que « ni leur consommation habituelle, ni les matériels utilisés n’ont changé. Or cette hausse s’enregistre de l’ordre de 20 000 ariary par mois ». Faut-il rappeler que la Jirama a trouvé comme excuse l’escroquerie de certains employés visant à semer le trouble au sein de la société s’avérant la cause de la hausse exagérée des factures précédemment. Mais la question de surfacturation continue. Est-ce que les employés de ladite compagnie d’eau et d’électricité continuent leurs filouteries ? Des mesures ont-elles été prises à l’encontre de ces employés, parce que le problème de surfacturation persiste ou bien les complications viennent approximativement de la Jirama et de ses responsables ? Il faut admettre que la compagnie se trouve dans une situation très critique, à cause de la mauvaise gouvernance de ses dirigeants. Notamment les affaires de corruption de son ancien DG et des hauts responsables. Il se peut que pour combler les pertes, la société ne trouve d’autre moyen à part qu’abuser de ses clients. Les abonnés réclament des éclaircissements de la part de la Jirama à propos de cette surfacturation qui demeure sans aucune solution. Contrairement à la qualité de service fourni par la société, aucune hausse de facture ne doit avoir lieu. Les coupures d’eau et d’électricité restent d’actualité. A noter que la Jirama prévoit des coupures de courant dans la journée de ce mardi 19 janvier de 9h à 16h à Ampahidralambo et Ikelifaritra, et le mercredi 20 janvier aux mêmes heures à Manakambahiny et Ankerankely. C’est inadmissible, la Jirama n’est plus en mesure de fournir un service de qualité. Les coupures d’électricité continuent de faire des ravages, aucun secteur  n’est épargné…Malgré tout cela, le montant de la facture est exorbitant.

Nandrianina A

Lire aussi