La Gazette de la grande ile

Edito : Un nouveau roi pour Anosikely !

Publié le 23 janvier 2021

Le nouveau Sénat est mis en place officiellement. Les 18 nouveaux sénateurs sont entrés en fonction cette semaine. Succédant aux 63 sénateurs, majoritairement HVM, les 18 sénateurs quant à eux sont majoritairement issus de la plateforme soutenant le président Andry Rajoelina. Les anciens sénateurs qui n’ont pas eu la même vision que la majorité de ce régime, se sont positionnés en opposants durant ces deux dernières années de règne d’Andry Rajoelina. Les sénateurs HVM, dirigés par leur président et président de parti, n’ont pas cessé de s’exprimer, de critiquer, voire de jeter des pierres sur le régime orange. Dernièrement, avant leur départ d’Anosikely, ils n’ont pas hésité à accuser les dirigeants de divers maux.

En quelque sorte, ils ont publié des dossiers brûlants, notamment des rapports se rapportant à quatre points, à savoir : l’évasion massive à la prison de Farafangana, l’importation illicite d’armes de guerre, la gestion des fonds destinés à la lutte contre la Covid-19 et les doublons lors des élections. Eventuellement, ce sont des émissions de points de vue, pas forcément pertinents, mais pas forcément faux également. Tout est question de perception. Celle de Rivo Rakotovao et consorts n’était pas la même que celle des partisans du régime qui se sont placés sous un autre angle. Rivo Rakotovao n’a pas la même vision que le Président Andry Rajoelina. Néanmoins, on espère qu’ils cherchent tous le développement du pays et Rivo Rakotovao, malgré sa façon de parler où il ne pèse pas ses mots, s’est montré respectueux envers le Président, par hypocrisie ou non, ce n’est pas le plus important. Il est certain que le Président Rajoelina recherche des collaborateurs ayant la même vision que lui. Ce qui n’est pas un péché, car des personnes ayant le même objectif travaillent mieux ensemble.

Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina le savaient et ont fait de même. Alors, le choix d’une Chambre Haute plus orange que bleu n’est pas un mauvais choix. Ce sont des membres qui s’engagent honnêtement pour le développement du pays et qui ne perdent pas leur temps à lancer des critiques inutiles, une institution de l’Etat qui  n’est pas un parti de l’opposition. Anosikely a un nouveau roi. Herimanana Razafimahefa dirigera ses 17 sujets et des collaborateurs qui ne sont pas encore définis. Ils ont le même regard que le Président, alors on espère qu’ils seront honnêtes, intègres et … patriotes.

Riri

Lire aussi