La Gazette de la grande ile

Africa Intelligence : Agent de la Françafrique

Publié le 26 janvier 2021

Africa Intelligence se définit comme le premier site professionnel sur l’actualité politique et économique en Afrique.

L’adjectif premier est erroné car il n’est pas le premier au niveau de la date de création, ni au niveau du nombre de lecteurs. Il n’est certainement pas le premier en ce qui concerne la qualité. L’adjectif professionnel est fallacieux car l’équipe d’Africa Intelligence manque de professionnalisme. Cet argument est appuyé par le fait que les journalistes d’Africa Intelligence n’ont aucune rigueur journalistique puisqu’ils ne prennent pas la peine d’effectuer les recoupements qui s’imposent. Pour appâter les internautes, Africa Intelligence se targue d’offrir des informations exclusives. Cette quête d’exclusivité est malsaine car il s’agit d’une course effrénée au scoop et au buzz, qui aboutit à des mensonges. En vérité, même si Africa Intelligence se présente comme un site indépendant, ses journalistes sont des barbouzes chargés de protéger et promouvoir des intérêts français. Ce n’est pas un hasard si le siège social de la société Indigo Publications, propriétaire du titre Africa Intelligence, se situe à Paris et que les journalistes à son service sont tous français. Leur connaissance de l’Afrique est à la fois parcellaire et biaisée. Leur façon de s’acharner sur les autorités malgaches, à grand renfort d’allégations mensongères et de contre-vérités, prouve qu’ils sont au service de lobbies français et de la « Françafrique ». On retiendra qu’Africa Intelligence n’est pas un lanceur d’alerte, ni même un éveilleur d’esprit. Ce site est le relai de rumeurs qui circulent dans la Grande Ile quand il ne les fabrique pas. Sa tentative de déstabilisation par la propagation de fake news est flagrante.

Ranary et PN

 

Lire aussi