La Gazette de la grande ile

Edito : La colère monte !

Publié le 27 janvier 2021

Les coupures sont assez fréquentes à Madagascar tant en eau qu’en électricité. La situation dure déjà depuis un certain temps sans qu’il n’y ait de solution apparente. Les services fournis par la Jirama laissent totalement à désirer alors qu’elle pense à modifier les tarifs, ce qui n’a pas été vu d’un très bon œil par le président de la république d’autant plus que le pouvoir d’achat de la population est très limité en ce moment. Les coupures n’en finissent pas et la colère monte de plus en plus. Les étudiants du campus universitaire d’Antsiranana ont d’ailleurs déjà exprimé la leur à travers une manifestation estudiantine qui s’est tenue lundi soir. Ils ont exprimé leur colère face aux coupures d’électricité et d’eau en jetant des pierres, en brûlant des pneus, en saccageant tout sur leur passage incluant le bureau de la Direction des affaires sociales de l’Université dont les archives ont été brûlées…

Il faut dire que les coupures n’enchantent personne et face à cela la colère finit toujours par émerger et donne naissance à des manifestations en réclamation d’éventuelles solutions. Ce ne sera ni la première ni la dernière manifestation face aux coupures à répétition qui prévalent dans le pays. Mieux vaut limiter les dégâts et changer de pion tant qu’il est encore temps car il est clair que Vonjy Andriamanga n’a pas les compétences pour remettre sur les rails la société Jirama. Depuis son arrivée à la place de directeur général de ladite société les coupures n’ont cessé d’empirer et la situation n’est pas sur le point de s’améliorer. L’approvisionnement en eau et en électricité est médiocre dans le pays et nul ne peut dire le contraire. Les mécontents ne se comptent plus, mais pour l’heure ils ruminent en silence.

Si la situation continue ainsi, tout porte à croire que la colère finira par exploser d’autant plus que l’inflation rajoute de l’huile sur le feu. Inflation, coupure, insécurité… tous les ingrédients qui animent la colère de la population sont là et l’Etat a tout intérêt à trouver des solutions au risque de le regretter un  jour ou l’autre. Il faut donc penser à dégager les incompétents et essayer de trouver des solutions aux problèmes avec de nouveaux éléments. Il est clair que Vonjy Andriamanga ne sert à rien et qu’à force de le maintenir à sa place, il finira par tirer le régime dans sa chute.

Jean Riana

Lire aussi