La Gazette de la grande ile

Blanchiment d’argent : plus de 5 000 milliards d’ariary en 2020

Publié le 30 janvier 2021

Lamina Boto Tsaradia, directeur général du Samifin, lors de la présentation du rapport d’activité de cette entité durant l’exercice 2020, a signifié que plus de 5 000 milliards d’ariary en circulation, ont été soupçonnés d’être issus de blanchiment d’argent à Madagascar. Parmi cette somme figurent des détournements de deniers publics ou encore des exportations illicites de ressources naturelles. On nous démontre le mécanisme du blanchiment d’argent et qui sont les personnes ou entreprises impliquées ? Depuis des années que des blanchiments d’argent existent, jusqu’à ce jour, aucun procès, aucune mise en accusation, cela ressemble à de la fumisterie. Ces opérations de blanchiment ont des impacts négatifs sur l’économie du pays. Mais le plus grave dans le blanchiment d’argent c’est le niveau du trafic de drogue dure qui ne cesse de prendre de l’importance dans le pays compte tenu des prises qui prennent de plus en plus d’ampleur. En fin de compte, l’argent blanchi coule dans les systèmes financiers mondiaux où il pourrait saper les économies nationales et les devises. Ainsi, le blanchiment d’argent est non seulement un problème de l’application de la loi, mais constitue aussi une menace grave pour la sécurité nationale et internationale. Il a été reconnu comme un problème social majeur et comme un crime par les gouvernements du monde entier.

Nandrianina A

Lire aussi