La Gazette de la grande ile

Dénonciation de la corruption : Mise en place du CAJAC-Santé pour Analamanga

Publié le 27 février 2021

Mis en place en 2010 par Transparency International – Initiative Madagascar (TI-IM), le Centre d’assistance juridique et d’action citoyenne (CAJAC) continue de se rapprocher de la population pour apporter un soutien gratuit aux témoins et aux victimes de la corruption. Ainsi, il a été procédé hier au lancement officiel du CAJAC-Santé pour la région Analamanga. Cette plateforme permettra aux citoyens de demander des conseils ou de déposer des plaintes concernant des cas de corruption qu’ils perçoivent au niveau des établissements de santé. Pour commencer, les habitants des communes de Mahitsy et de Sabotsy Namehana en seront les premiers bénéficiaires. TI-IM a ainsi encouragé les citoyens et les usagers des services de santé à dénoncer les actes de corruption qui entrâinent la défaillance de la qualité des services fournis surtout dans les hôpitaux publics. Aussi, il demande aux autorités et aux organisations de la société civile de le soutenir dans le cadre de cette opération.Faut-il rappeler que la corruption et la maltraitance des patients font parler d’elles auprès de ces établissements publics. Pourtant, ce dysfonctionnement est loin d’être résolu par les responsables concernés. A espérer que le CAJAC-Santé sera bientôt accessible aux groupes les plus défavorisés souvent victimes d’humiliation par les personnels de santé.

 Mampionona

Lire aussi