La Gazette de la grande ile

Jirama : Sans scrupule envers ses abonnés

Publié le 01 mars 2021

Malgré la défaillance de ses services qui est loin d’être résolue, la Jirama ose maintenant traiter ses abonnés comme des moins que rien. Depuis quelques jours, ses agents ont distribué les factures pour le mois de janvier et de février. Avec la mention

« conformément aux directives du Président de la République… », Cette société exige le paiement de ces factures dans les dix jours après leur réception. Une pression qui ne devrait pas avoir lieu en cette période de soudure engendrant des difficultés budgétaires pour la majorité des ménages. Pas d’arrangement quant au délai de paiement alors qu’aucune amélioration n’a été perçue dans le cadre des services offerts. En tant que service public, la Jirama devrait satisfaire les besoins de la population, ce qui n’est pas le cas. Elle opte pourtant pour une pression morale envers ses clients qui viennent d’être victimes de factures exorbitantes. Ainsi, elle se sert des ordres donnés par le chef de l’Etat le mois dernier pour agir de la sorte. Certes, ladite société se trouve confrontée à des problèmes de trésorerie, mais cela ne justifie pas un tel traitement des usagers. Ces derniers ne peuvent que chercher les moyens pour payer ces factures dans quelques jours.

Lire aussi