La Gazette de la grande ile

Une année après le confinement : Le nombre de naissances s’est multiplié

Publié le 02 mars 2021

La date du début de la période de confinement de l’année dernière fera 12 mois dans quelques semaines. Comme l’on s’y attendait, le nombre de naissances s’est multiplié une année après. En ce qui concerne la maternité de Befelatanana, cette situation commence à se faire sentir depuis le mois de décembre 2019 soit neuf mois après le confinement. Pour mois de décembre, plus de 350 naissances ont été enregistrées auprès de cette maternité. Pour le mois de janvier 349 et 337 pour le mois de février. En tout cas, contrairement à ce qu’on a envisagé, ces chiffres sont tout de même raisonnables. La sensibilisation de la population sur l’adoption des mesures contraceptives à longue durée est une des causes de cette situation. L’information et l’éducation des femmes qui viennent d’accoucher constitue une de ces mesures. Quatre semaines après une naissance, la mère peut de nouveau tomber enceinte sans ces précautions, d’après le premier responsable de la maternité de Befelatanana. Durant toute la période de confinement, les responsables en santé publique ont multiplié les sensibilisations par radio et télé sur l’adoption des mesures contraceptives. Les mesures de longue durée comme les implants et les DIU ont été fortement encouragées pour les mères de familles. Le cas de l’explosion démographique après la période de confinement ne concerne pas uniquement Madagascar. De nombreux pays ont été affectés par cette augmentation subite du nombre de naissances après le confinement.

Ranaivo

Lire aussi