La Gazette de la grande ile

Lundi de Pâques : Analakely bondé de monde !

Publié le 06 avril 2021

Dans son intervention à la chaîne nationale le soir du samedi 4 avril dernier, le chef de l’Etat a annoncé une nouvelle mesure d’urgence sanitaire. Il a également profité pour sensibiliser la population sur le respect des gestes barrières et de ne sortir de chez soi qu’en cas de nécessité. Les sensibilisations concernent en particulier la journée du lundi de Pâques bien connue chaque année par une sortie massive de la population pour pique-niquer en famille ou entre amis. Ainsi, si l’on s’attendait à des rues désertes, ce n’était pas le cas dans le centre ville. En effet, pour la journée d’hier, une foule de monde a encore été aperçue à Analakely, en particulier sur le parvis de l’hôtel de ville. La plupart était venue prendre des photos devant le jet d’eau du parvis. D’autres sont venus pour promener leurs enfants aux alentours de l’avenue de l’indépendance. Des commerces ont également ouvert leurs portes pour servir cette foule.  Le respect de la distanciation physique ou encore les gestes barrières comme le port de masque et l’utilisation des gels désinfectants n’ont pas été effectifs et cela en dépit des sensibilisations.

En ce qui concerne la vente des boissons alcooliques, des cas de ventes clandestines ont également été constatés dans les environs. Toutefois, des éléments de la police municipale étaient présents sur place pour empêcher la vente libre de ces boissons. A rappeler que le chef de l’Etat a également interdit l’ouverture des établissements de débits de boisson et la vente des boissons alcooliques dans son intervention. Dans les quartiers de la capitale et alentours, des bars ont également vendu clandestinement des boissons alcooliques à leurs clients. Les consommateurs ont été obligés d’emporter leurs boissons chez eux pour leur propre consommation. Mais d’une manière générale, aucun établissement de vente de boisson alcoolique n’a ouvert ses portes pour la consommation sur place de leurs clients après les nouvelles mesures de samedi soir. Les commerçants de boissons alcooliques se sont plaints des conséquences néfastes de l’interdiction sur leurs commerces.

      Ranaivo

Lire aussi