La Gazette de la grande ile

Trafic des lingots d’or : L’Etat Malgache a été abusé

Publié le 07 avril 2021

S’il faut croire une source qui auparavant ne nous avait jamais conduits sur une fausse piste, «les 73Kg d’or» et quelques poussières ainsi que les coupures en devises surpris par les autorités aéroportuaires sud-africaines, sont maintenant entre les mains des propriétaires. C’est-à-dire les trafiquants présumés mis en cause dans cette affaire qui a fait beaucoup de bruit et coulé beaucoup d’encre au mois de décembre dernier. Canular du 1er avril ou fake news, l’information mérite d’être creusée. Chose étrange : depuis quelque temps, une chape de silence semble couvrir les évolutions des procédures sur ce dossier épineux. Et des mauvais esprits en profitent pour broder des forgeries à partir d’une courte liberté provisoire consentie par la Justice sud-africaine, annulée par l’intervention d’INTERPOL sur mandat des juges malagasy. C’est comme si quelque part on s’est donné le mot pour qu’on enterre le dossier. Mais au profit de qui ? Des acheteurs réels et destinataires des Emirats Arabes bien sûr. Nos recoupements auprès des détenteurs des dossiers se heurtent au refus de ces derniers retranchés derrière le respect de l’instruction. On attend donc des éclaircissements de la part du ministre des Mines et des Ressources Stratégiques, Fidiniavo Ravokatra  par rapport aux points obscurs des documents sur l’exportation de ces lingots d’or.

  1. Razafilahy

Lire aussi