La Gazette de la grande ile

Menuisier à Andrefana Ambohijanahary : Une dizaine de cercueils construits par jour

Publié le 12 avril 2021

Les fabricants de cercueils ont vu augmenter de leur commande, face à la hausse du taux de décès ces derniers temps particulièrement, ceux liée au coronavirus. « Si trois à quatre cercueils par jour sont à construire, le nombre est d’une dizaine actuellement », affirme un fabriquant de cercueil à Andrefana Ambohijanahary. Les preneurs sont de tous genres, il y a des personnes riches et des indigents. Les prix varient selon la qualité du bois et la grandeur du cercueil, indique-t-on. Le prix du cercueil en bois en pin est de 90 000 ariary à 150 000 ariary, tandis que ceux en bois en palissandre varie entre 200 000 ariary et 400 000 ariary.

Nandrianina A

 

 

Lire aussi