La Gazette de la grande ile

Manara-penitra : Juste une question de tape-à-l’œil

Publié le 20 avril 2021

Le mot « manara-penitra » signifiant suivant les normes est maintes fois répété à Madagascar sans que ceux qui l’utilisent sachent réellement de quoi il en retourne. Pour les dirigeants et spécialement pour le Président de la République, Andry Rajoelina « manara-penitra » est vu dans le sens de flamboyant qui éblouit et non dans son sens véritable qui est de suivre les normes requises. Tout ce qui est « manara-penitra » (hôpital, EPP, stade…) à Madagascar est loin de l’être car les infrastructures ont été érigées pour épater la vue car question norme on est encore loin du compte.

Le Président Andry Rajoelina se veut être au top et ne cesse de dire le mot dont il ignore le sens car à Madagascar il n’y a pas de norme qui tienne. A l’exemple des hôpitaux qui manquent cruellement de matériel. Il n’y a que des infrastructures érigées ici et là prenant les couleurs de l’IEM pour épater la galerie. Ce n’est pas pour rien que les hauts responsables sont évacués ailleurs pour faire un simple contrôle de santé. Cela prouve bel et bien que la Grande Ile ne dispose pas d’infrastructures aux normes sauf peut-être dans le domaine du privé et c’est loin d’être à la portée de tout un chacun. Par ailleurs, dans la lutte contre la Covid-19, bon nombre de gens chez le personnel médical se plaignent du manque de matériel pour se protéger, ce qui n’est pas du tout bon vis-à-vis de la lutte vu qu’ils sont en contact avec des malades au quotidien.

Il faut rappeler que des personnes ont perdu la vie en raison des coupures enregistrées au niveau des hôpitaux et le Président Andry Rajoelina n’a pas manqué de le spécifier lors de sa prise de parole en vue de la prise de mesures vis-à-vis de la Covid-19, dimanche dernier. Pour faire court, Madagascar a encore du chemin à parcourir avant de disposer d’infrastructures qui soient véritablement aux normes et non juste une question de tape-à-l’œil comme c’est le cas avec le régime actuel.

Jean Riana

Lire aussi