La Gazette de la grande ile

60 ans de WWF : Le combat ne fait que commencer

Publié le 30 avril 2021

Alors que le WWF fête ses 60 ans, la plus grande organisation de conservation au monde appelle à une action urgente pour faire face aux crises mondiales du climat et de la nature et assurer un avenir durable pour tous. « Ensemble, avec les gouvernements, les entreprises et les communautés, nous devons faire plus dans les 10 prochaines années qu’au cours des  60 dernières », a déclaré Marco Lambertini, directeur général du WWF International.

Aujourd’hui, il est plus clair que jamais que nous assistons à un effondrement  catastrophique de la biodiversité de notre planète. Le dernier Rapport Planète Vivante, l’analyse scientifique phare du WWF sur les tendances de la biodiversité mondiale et la santé de la planète, a révélé une chute de deux tiers en moyenne des populations d’animaux sauvages au cours des 50 dernières années, ce qui menace notre climat, notre alimentation, notre eau douce et notre santé. La pandémie actuelle de COVID-19, qui trouve son origine dans le changement d’affectation des terres, la déforestation et le commerce des espèces sauvages, est la preuve la plus récente que l’activité humaine non durable pousse au bord du gouffre les systèmes naturels qui soutiennent la vie sur Terre.

Depuis plus de 60 ans, le WWF est au cœur des efforts mondiaux en faveur de la nature. Il a été le pionnier de certaines des initiatives les plus novatrices jamais prises en matière de conservation, dont les effets se font encore sentir aujourd’hui, qu’il s’agisse de soutenir la création de zones protégées de renommée mondiale, comme les parcs nationaux ou de préserver des espèces emblématiques.

Guidé par la science, le WWF s’est attaqué à un large éventail de défis environnementaux grâce à son réseau mondial et à ses divers partenariats, qu’il s’agisse du lancement des premiers écolabels au monde pour les produits alimentaires et de consommation, de l’échange de dettes contre la nature et des initiatives de conservation menées par les communautés , ou de la promotion de l’adoption d’accords mondiaux sur les zones humides, le commerce des espèces sauvages, la biodiversité et le climat.

“Notre impact a été possible grâce à la collaboration avec nos nombreux partenaires et sympathisants, et en unissant nos forces à celles de nos pairs du mouvement environnemental. Merci aux millions de personnes qui nous ont fait confiance et nous ont soutenus, ainsi qu’aux milliers d’employés et d’administrateurs du WWF – anciens et actuels – à travers le monde pour 60 ans de passion et de détermination”, a déclaré M. Lambertini.

WWF célèbrera 60 ans de présence à Madagascar en  2023. « D’ores et déjà, nous faisons appel à nos fidèles partenaires et aux nouveaux pour continuer à agir ensemble, avec nous pour la nature et la population malgache. Ces 60 ans d’actions pour la nature marquent aussi 60 ans d’actions de la nature pour nous. Ensemble, nous pouvons changer les choses. Joignons toutes nos forces  pour construire un avenir dans lequel les gens vivent en harmonie avec la nature, en conservant la biodiversité riche et unique de notre pays.» appelle Nanie Ratsifandrihamanana, Directeur pays de WWF Madagascar.

Recueillis par T. B

 

Lire aussi