La Gazette de la grande ile

Ministère de la Santé Publique : Se limite à l’annonce de sanction

Publié le 30 avril 2021

Le ministère de la Santé Publique essaie de se montrer intransigeant vis-à-vis de ses agents. A travers une circulaire récemment adressée aux différentes directions issues de son département, le ministre en personne, le Pr Rakotovao Jean Louis a annoncé des sanctions sévères à l’encontre de tout agent impliqué dans les détournements de médicaments. Depuis quelques semaines, des plaintes et doléances ne cessent de circuler sur les réseaux sociaux, ce qui prouve l’existence de détournements et d’augmentation abusive des prix des médicaments faisant partie du protocole de traitement de la Covid-19. Pourtant, aucune disposition concrète telle que des enquêtes et arrestations n’a eu lieu.

Quant à la vente illicite des intrants de santé qui prolifère dans cette situation sanitaire alarmante, le numéro un de ce département n’a rien précisé. Un problème que les dirigeants étatiques semblent ignorer tout simplement alors que cela est un risque imminent pour la santé de la population. La prise de mesure entraînant la fermeture des grossistes illégaux de médicaments à Ambohipo n’a eu qu’un effet passager. Actuellement, tout revient  comme si rien ne s’était passé. Les démarcheurs  de médicaments continuent d’envahir les rues de ce quartier sans le moindre doute. Qu’ils fassent partie ou non du personnel du ministre de la Santé Publique, il incombe au Pr Rakotovao Jean Louis d’adopter un plan d’action efficace avec les forces de l’ordre pour mettre fin à ce fléau.

Mampionona

 

Lire aussi