La Gazette de la grande ile

Covid-19 : Des sanctions symboliques

Publié le 30 avril 2021

Travaux d’intérêt général (TIG), séances de pompes et flexions ainsi qu’immobilisation pendant quelques minutes (ou heures). Telles sont les sanctions à l’encontre des récalcitrants aux mesures sanitaires contre la propagation du coronavirus. Il n’est pas étonnant si les gens, aussi inconscients qu’ils soient ? ne respectent pas les gestes barrières. Pire, on a reculé dans cette lutte. Les sanctions sont de moins en moins sévères malgré la situation de coronavirus qui est de plus en plus critique. Effectivement, au début de l’épidémie, les récalcitrants ont été mis au violon le temps de quelques heures, des fois même durant la nuit. Actuellement, les sanctions se résument à quelques minutes de séance de sport ou de nettoyage. Des sanctions juste symboliques et ainsi n’ont quasiment pas d’effet sur le comportement. Ce qui explique que bon nombre de personnes ne portent pas leur masque dans la rue. Ces gens mettent en danger la vie de leurs compatriotes. Et cela empêche de casser la chaîne de propagation. D’où la hausse des nouveaux cas, ceux des formes graves de la maladie et surtout des décès.

A.N.

Lire aussi