La Gazette de la grande ile

Antananarivo : Retour des bouchons

Publié le 10 juin 2021

Le phénomène d’embouteillage dans la ville d’Antananarivo ne date pas d’aujourd’hui. Depuis la reprise progressive du quotidien de la population tananarivienne particulièrement le retour des élèves à l’école, les bouchons reviennent. Les embouteillages sont constatés dans presque tous les quartiers de la capitale durant les heures de pointe. A cela s’ajoutent les marchands qui investissent les rues et les trottoirs comme à Behoririka, Tsaralalàna, Ambodin’Isotry, etc. La circulation sur ces axes est complètement restreinte. Les efforts de sensibilisation de la Commune urbaine d’Antananarivo des marchands ambulants de ne pas occuper les trottoirs demeurent une lutte sans fin. Les marchands ambulants exercent toujours sur les trottoirs censés être pour les piétons. De plus, on est actuellement à l’approche de la fête de l’indépendance. Bon nombre de marchands s’activent à chaque recoin des rues.

Des mesures restent à relever pour venir à bout des embouteillages qui gangrènent la capitale. Les bouchons restent un problème sans solution efficace. La CUA, la Préfecture de la Police d’Antananarivo, la Police nationale et la Police municipale devront collaborer ensemble pour résoudre le problème de la circulation dans la ville d’Antananarivo. De leur côté, les usagers de la route devront faire preuve de responsabilité.

Na

Lire aussi