La Gazette de la grande ile

Déplacement d’Andry Rajoelina en Europe : Honteux et Indigne

Publié le 18 juin 2021

Sur le site de la présidence de la République, une annonce selon laquelle le Président est un père de famille et est parti en France pour assister à la confirmation de sa fille et va rentrer directement au pays après ! On se demande très sincèrement qui a pu trouver cette idée judicieuse. Savent-ils simplement le nombre de personnes qui auraient voulu venir à Madagascar enterrer leurs parents,  leurs frères et soeurs,

leurs neveux ou nièces mais qui n’ont jamais pu venir car ce n’étaient pas des motifs impérieux ? Mais quand il s’agit d’aller assister à la confirmation de la fille du Président de la République,  les frontières s’ouvrent pour lui et il est possible de faire des aller-retour. On nous dira qu’il s’agit quand même du Président de la Républiques mais sur la page facebook même de la Présidence ils mettent bien l’accent sur le fait que c’est un père de famille qui va assister à un événement important dans la vie de sa fille. Se rendent-ils compte de ces pères de famille ou de ces filles qui n’ont pas pu voir le père ou la fille, ou en dehors du Président de la République et de sa fille,  les autres liens père-fille ou de manière plus générale les liens parents-enfants ne sont pas aussi importants ? Le nombrilisme est à son summum avec ce régime. Ils peuvent entrer et sortir autant qu’ils veulent tandis que les autres ne le peuvent pas. Le Président de la Républiques serait allé en France ou ailleurs pour chercher des solutions pour le bien-être collectif,  on aurait accepté même si on sait que les aller-retour ne sont pas encore aussi libres ; mais il y va pour raison familiale et on doit juste dire que c’est très bien,  c’est tout de même n’avoir aucune considération pour toutes ces personnes qui avaient aussi des raisons familiales valables et certainement plus valables que d’assister à une confirmation…mais définitivement on est dans un pays où la règle est comme l’a si bien chanté le groupe Mahaleo “aza ny ataoko no atao fa izay lazaiko tanteraho” (ne faites pas ce que je fais mais exécutez ce que je vous demande de faire), et après ils s’étonnent que les gens ne fassent pas preuve de gratitude ! Ils ne le méritent simplement pas.

La Rédaction

Lire aussi