La Gazette de la grande ile

VIH/Sida : 6 741 diagnostiqués sur 44 000 séropositifs

Publié le 24 juin 2021

44 000 séropositifs à Madagascar, soit une hausse de près de 10% en deux ans si l’on se fie aux chiffres de l’ONUSIDA (40 000 en 2019). Telle est l’estimation du ministère en charge de la Santé publique. Toutefois, seuls 6 741 porteurs du VIH sont actuellement diagnostiqués à travers le pays sur les 43 700 dépistages effectués, soit encore 37 259 nouveaux cas à diagnostiquer, selon le Dr Haja Randriantsara du ministère de la Santé publique. Le problème demeure en effet le dépistage. Bien qu’il soit gratuit, très peu de personnes franchissent cette étape par peur d’affronter la réalité et la stigmatisation. Or, les personnes séropositives peuvent continuer à mener une vie normale, jusqu’à ne plus transmettre la maladie à condition de suivre un traitement adapté. Il convient de préciser que la prise en charge et les médicaments sont gratuits auprès des associations et ONG spécialisées dans le domaine. C’est alors que la stratégie de lutte contre le VIH/Sida se concentre sur la promotion de l’autotest, du dépistage communautaire ainsi que du dépistage démédicalisé, dans le cadre du PMF3 qui débutera cette année. L’absence d’informations constitue pourtant un obstacle dans la lutte contre le Sida. Le 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le sida demeure l’unique jour de l’année où l’on entend le gouvernement parler de la maladie. Une journée qui est centrée sur le dépistage ces dernières années. Mais rien n’a changé du côté du public qui reste réticent à chaque fois. Dans le meilleur des cas, les associations et ONG qui effectuent plus ou moins régulièrement des sensibilisations à travers des activités de proximité arrivent à convaincre quelques volontaires au test.

Annie N.

Lire aussi